Stratégie

Cinq raisons pour lesquelles la technologie domine le marché

27 nov. 2023

Aperçu

Le FNB BMO vente d’options d’achat couvertes de technologie (symbole : ZWT) a été très performant en 2023, surpassant l’indice Nasdaq-100, à forte coloration technologique, ainsi que les fonds concurrents. Son rendement découle de la surpondération des sociétés technologiques à très grande capitalisation comme Alphabet, Microsoft et Nvidia, ainsi que de la rigueur de notre stratégie de vente d’options.

Symbole

Nom

1 mois

3 mois

6 mois

CAC

1 an

Création
(01/26/2021)

ZWT ACTIONS CANADIENNES

FNB BMO VENTE
D’OPTIONS D’ACHAT
COUVERTES
DE TECHNOLOGIE

1,92 %

-1,23 %

18,07 %

47,60 %

45,60 %

8,62 %

INDICE XNDXCAD

NASDAQ 100 RT CA

0,59 %

-3,34 %

11,81 %

35,87 %

29,71 %

6,60 %

Valeur ajoutée

1,33 %

2,11 %

6,26 %

11,73 %

15,89 %

2,02 %

Rendements au 31 octobre 2023. Les rendements des obligations à 1 an et plus sont annualisés. Rendements nets totaux. Les rendements indiciels ne tiennent pas compte des frais d’opération ni de la déduction d’autres frais et charges. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. La composition sectorielle de l’indice Nasdaq 100 diffère considérablement de celle du ZWT et est simplement utilisée à titre de référence aux fins de comparaison en raison de la forte exposition de l’indice aux actions technologiques. Les différences de composition sectorielle du ZWT par rapport à l’indice Nasdaq 100 ont contribué à la bonne tenue du FNB.

FNB

Avantages

  • Investit dans des chefs de file à grande capitalisation technologiques ou liés aux technologies en Amérique du Nord
  • Utilise la vente d’options d’achat pour générer un revenu stable et réduire la volatilité
  • Tire parti de plusieurs occasions émergentes, notamment l’IA générative, l’infonuagique et la croissance des semi-conducteurs

Cinq thèmes clés qui stimulent les rendements

Les marchés ont dégagé un rendement global impressionnant en 2023, grâce surtout au secteur des technologies. L’indice S&P 500 a progressé de 22,18 % en dollars canadiens, tandis que l’indice Nasdaq a avancé de 49,53 %1. Cette année a commencé sur une note positive, grâce à un rendement étonnamment robuste dans divers secteurs, mais c’est la composante technologique qui est devenue le principal moteur. 

Quelques thèmes génèrent des résultats :

1. Croissance des semi-conducteurs propulsée par l’IA :

  • L’IA est devenue une priorité absolue, car les sociétés technologiques se précipitent pour investir massivement dans la recherche et le développement afin de révolutionner la façon dont fonctionnent les entreprises. Il ne s’agit pas seulement d’un concept à la mode, mais d’une réalité. L’IA générative s’intègre à une multitude de secteurs, de la musique à la fabrication. Certaines entreprises tirent déjà parti du potentiel de l’IA. De plus, comme de plus en plus d’entreprises et d’industries intègrent l’intelligence artificielle à leurs processus, nous croyons que la croissance de la productivité entraîne des marges plus élevées.
  • Selon les prévisions, la demande de semi-conducteurs bondirait en raison de l’influence omniprésente de l’IA. Les prévisions suggèrent que la croissance des bénéfices sera impressionnante en 2024 et que cet élan se poursuivra jusqu’en 2025. Ces prévisions témoignent de perspectives encourageantes pour le segment mondial des semi-conducteurs, stimulées par les besoins soutenus de formation et d’inférence en IA.

Taille du marché des semi-conducteurs, de 2022 à 2032 (G$ US)

Taille du marché des semi-conducteurs, de 2022 à 2032 (G$ US)
Source : www.precedenceresearch.com.

2. Transformation rentable de la technologie

  • Au cours de la dernière année, les entreprises technologiques ont amorcé une remarquable transformation en mettant l’accent sur la rentabilité. Ce repli stratégique et cette approche de compression des coûts ont non seulement amélioré les marges, mais ont aussi ouvert la voie à une hausse des prévisions de bénéfices. En effet, les marchés ont récompensé les entreprises qui ont mis l’accent sur l’efficience cette année.

Nombre d’employés mis à pied dans le secteur des technologies, au 23 novembre 2023

Nombre d’employés mis à pied dans le secteur des technologies, Au 23 novembre 2023
Source : trueup.io/layoffs.
Les logos et marques de commerce des autres sociétés appartiennent à ces sociétés.

3. Bénéfices

  • La majorité des sociétés de l’indice S&P 500 a publié leurs résultats du troisième trimestre et, malgré les craintes de récession persistantes, les bénéfices ont en fait augmenté – le premier trimestre depuis l’an dernier au cours duquel ils sont devenus positifs. D’ailleurs, l’indice S&P 500 devrait enregistrer son premier trimestre de croissance des bénéfices en un an (estimée à près de 5 %).
  • Les bénéfices ont encore une fois été solides dans le secteur des technologies, mené sans surprise par sept titres exceptionnels.
  • En voici quelques-uns :
    • Microsoft a dégagé des bénéfices supérieurs aux attentes, qui montrent que la société de logiciels est bien positionnée dans la course à l’infonuagique et à l’intelligence artificielle. Grâce à son ancrage dans l’infrastructure infonuagique et à sa relation étroite avec OpenAI, Microsoft est bien placée pour tirer parti de la hausse de la demande d’IA générative.
    • Alphabet a également affiché un chiffre d’affaires solide. Son segment moteur – la publicité – a connu un trimestre vigoureux (les recettes publicitaires liées à la recherche et à YouTube ont connu une croissance à deux chiffres), mais les revenus du segment infonuagique ont déçu les attentes. Alors que la principale activité de Google (la recherche) parvient à maturité, les investisseurs se tournent vers l’infonuagique pour prendre les devants en matière de croissance.
    • On peut en dire autant pour Meta Platforms, qui a dépassé les prévisions de revenus et indiqué que l’expansion reste vigoureuse. Meta continuera de mettre l’accent sur la réduction des coûts, la modernisation de ses activités publicitaires et les limites imposées aux nouvelles dépenses hors des segments considérés comme des paris plus solides (intelligence artificielle, réalité augmentée). Les résultats de Meta donnent aussi des signes de reprise sur le marché de la publicité numérique.

4. Cybersécurité et infonuagique

  • Compte tenu de la dépendance accrue aux services numériques, la cybersécurité et la confidentialité des données deviennent extrêmement importantes. De plus, la réglementation en matière de protection de la vie privée a alimenté les investissements dans ce sous-secteur. 
  • L’infonuagique continue de consolider sa position de pilier fondamental du secteur des technologies, en offrant des capacités évolutives, notamment en matière d’infrastructures et de stockage. 

Marché mondial de la cybersécurité : Taille, par composante, 2022-2032 (G$ US)

Marché mondial de la cybersécurité : Taille, par composante, 2022-2032 (G$ US)
Source : market.us.

Marché mondial de l’infonuagique : Taille, par service, 2022-2032 (G$ US)

Marché mondial de l’infonuagique : Taille, par service, 2022-2032 (G$ US)
Source : market.us.

5. Accent sur la qualité :

  • Le secteur américain des technologies compte de nombreuses entreprises de qualité dont les données fondamentales et le bilan sont solides. Ces entreprises affichent généralement un rendement des capitaux propres (RCP) élevé, des bénéfices stables tout au long des cycles économiques en évolution et un bilan solide. De plus, certaines des entreprises technologiques pourraient même être considérées comme relevant du secteur des biens de consommation de base en raison de leurs solides revenus récurrents et de leurs flux de trésorerie stables. 

Perspectives

Pour l’essentiel, compte tenu de ces éléments décisifs, le maintien ou l’amélioration stratégique des placements dans le secteur des technologies – en particulier dans les logiciels, les entreprises axées sur l’IA et les sociétés de semi-conducteurs – semble prudent afin de favoriser la croissance du portefeuille et maximiser le potentiel de rendement. Le FNB BMO vente d’options d’achat couvertes de technologie (symbole : ZWT) a été l’un des FNB les plus performants de BMO cette année, ayant bondi de 63,30 %.

En plus de l’exposition aux technologies, la superposition d’options d’achat couvertes contribue à transformer la volatilité en revenu supplémentaire. L’accent mis sur les titres technologiques à grande capitalisation de premier ordre a amélioré la stabilité et le profil de risque globaux du FNB, tout en offrant toujours un taux de rendement attrayant par rapport à l’indice des titres technologiques.

1 Au 23 novembre 2023.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Les opinions exprimées par le gestionnaire de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

La communication est fournie à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements particuliers ou les stratégies de négociation doivent être évalués en fonction de la situation de l’investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire les Aperçus des FNB ou les prospectus des FNB BMO avant d’investir. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement composés annuels historiques globaux; ils tiennent compte de l’évolution de la valeur des parts et du réinvestissement de tous les dividendes ou montants distribués, mais non des commissions qui se rattachent aux ventes, aux rachats ou aux distributions ni des frais facultatifs ou de l’impôt payables par le porteur de parts, lesquels auraient réduit le rendement. Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. 

Pour connaître les risques liés à un placement dans les FNB BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus du FNB BMO. Les FNB BMO s’échangent comme des actions, ils peuvent se négocier à escompte à leur valeur liquidative et leur valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les FNB BMO sont gérés par BMO Gestion d’actifs inc., qui est une société gestionnaire de fonds d’investissement et de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. 

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités. 

MC/MD Marque de commerce / marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.