TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO

— en date du 30 juin 2020 —

Thank you for printing our content at https://www.bmoetfs.ca/fr/trade-tips/chinese-equity-new-global-leadership/.

Actions chinoises : Nouveaux titres mondiaux dominants

Jeremy Fehr

Actions chinoises : Nouveaux titres mondiaux dominants

Aperçu
Les marchés boursiers mondiaux ont été secoués par la crise sanitaire liée à la COVID-19 et ses conséquences économiques. En période de baisse, il arrive souvent que certains titres prennent la tête du marché. Les actions chinoises font preuve de vigueur.

Détails
FINB BMO actions chinoises (symbole : ZCH)

Avantages
Étant donné que les actions présentent leur risque le plus élevé en plus de 10 ans, le repérage de nouveaux titres dominants joue un rôle de premier plan dans la construction de portefeuilles à la suite de ce marché baissier.

Idée de placement – Nouveaux titres mondiaux dominants
Il n’est pas surprenant que la Chine occupe une position dominante sur le plan économique.  Elle a toutefois été reléguée au second rang par les marchés occidentaux, comme les États-Unis au chapitre des rendements boursiers. Au cours des 10 dernières années, la Chine a dégagé des résultats inférieurs à ceux de l’indice S&P 500 sur le plan des rendements relatifs et absolus; bien que le rendement de ses actions ait été positif, il n’a pas procuré aux investisseurs le même rendement que celui de ses concurrents en Occident. La situation a changé au cours du dernier trimestre de 2019 et le rendement a repris la position de tête pendant la crise de la COVID-19. À première vue, cela n’a peut-être pas de sens, puisque le virus a vu le jour en Chine. De plus, le pays a été fortement ébranlé et a été pointé du doigt dans certains centres d’influence en raison des répercussions mondiales.  En revanche, même si la Chine a peut-être connu le pire de la crise selon les chiffres publiés, le pays a été en mesure de mettre en œuvre rapidement des politiques coercitives d’isolement de ses citoyens, d’augmenter les services médicaux en construisant de nouveaux hôpitaux et en s’approvisionnant en fournitures médicales, puis de se remettre au travail au moment où le pire de la crise de la COVID-19 frappe l’Ouest.

BMO-CHINA-EQUITY_French-version.jpg#asset:4054

Source : siacharts.com, au 24 mars 2020.

Le graphique du ZCH montre une baisse beaucoup moins importante par rapport à la plupart des pays occidentaux. De plus, la possibilité d’une hausse à court terme supérieure à 24,47 $ pourrait lui permettre d’atteindre les sommets d’environ 27,00 $ observés en janvier.  

BMO-CHINA-EQUITY-ETFZCH.TO_French-version.jpg#asset:4052

Source : siacharts.com, au 24 mars 2020.

En examinant le tableau comparatif de la vigueur relative entre le FINB BMO actions chinoises et l’indice S&P 500, nous constatons une forte hausse de l’orientation en faveur du ZCH depuis la fin de 2019.  Ce rendement « relatif » supérieur est un indicateur important des flux de capitaux et donne à penser que les investisseurs privilégient la Chine aux grandes sociétés américaines.

Perspectives

Au cours des derniers mois, nous avons assisté à la plus forte érosion des actions depuis la grande récession de 2008.  La plupart des marchés boursiers occidentaux demeurent en territoire baissier, car les banques centrales et les gouvernements peinent à surmonter le choc de la crise de la COVID-19 et à apaiser les turbulences économiques et politiques qu’elle a engendrées.  Il arrive souvent que certains titres prennent la tête du marché en période de crise, et même si la Chine a été le berceau de l’éclosion, elle continue de mieux résister à la tempête que les États-Unis. Le risque lié aux actions demeure élevé et le demeurera probablement dans un proche avenir, mais pour ceux qui cherchent de nouvelles occasions pour remplacer leurs placements, le ZCH pourrait être une option à envisager.

Jeremy Fehr

Actions chinoises : Nouveaux titres mondiaux dominants

Aperçu
Les marchés boursiers mondiaux ont été secoués par la crise sanitaire liée à la COVID-19 et ses conséquences économiques. En période de baisse, il arrive souvent que certains titres prennent la tête du marché. Les actions chinoises font preuve de vigueur.

Détails
FINB BMO actions chinoises (symbole : ZCH)

Avantages
Étant donné que les actions présentent leur risque le plus élevé en plus de 10 ans, le repérage de nouveaux titres dominants joue un rôle de premier plan dans la construction de portefeuilles à la suite de ce marché baissier.

Idée de placement – Nouveaux titres mondiaux dominants
Il n’est pas surprenant que la Chine occupe une position dominante sur le plan économique.  Elle a toutefois été reléguée au second rang par les marchés occidentaux, comme les États-Unis au chapitre des rendements boursiers. Au cours des 10 dernières années, la Chine a dégagé des résultats inférieurs à ceux de l’indice S&P 500 sur le plan des rendements relatifs et absolus; bien que le rendement de ses actions ait été positif, il n’a pas procuré aux investisseurs le même rendement que celui de ses concurrents en Occident. La situation a changé au cours du dernier trimestre de 2019 et le rendement a repris la position de tête pendant la crise de la COVID-19. À première vue, cela n’a peut-être pas de sens, puisque le virus a vu le jour en Chine. De plus, le pays a été fortement ébranlé et a été pointé du doigt dans certains centres d’influence en raison des répercussions mondiales.  En revanche, même si la Chine a peut-être connu le pire de la crise selon les chiffres publiés, le pays a été en mesure de mettre en œuvre rapidement des politiques coercitives d’isolement de ses citoyens, d’augmenter les services médicaux en construisant de nouveaux hôpitaux et en s’approvisionnant en fournitures médicales, puis de se remettre au travail au moment où le pire de la crise de la COVID-19 frappe l’Ouest.

BMO-CHINA-EQUITY_French-version.jpg#asset:4054

Source : siacharts.com, au 24 mars 2020.

Le graphique du ZCH montre une baisse beaucoup moins importante par rapport à la plupart des pays occidentaux. De plus, la possibilité d’une hausse à court terme supérieure à 24,47 $ pourrait lui permettre d’atteindre les sommets d’environ 27,00 $ observés en janvier.  

BMO-CHINA-EQUITY-ETFZCH.TO_French-version.jpg#asset:4052

Source : siacharts.com, au 24 mars 2020.

En examinant le tableau comparatif de la vigueur relative entre le FINB BMO actions chinoises et l’indice S&P 500, nous constatons une forte hausse de l’orientation en faveur du ZCH depuis la fin de 2019.  Ce rendement « relatif » supérieur est un indicateur important des flux de capitaux et donne à penser que les investisseurs privilégient la Chine aux grandes sociétés américaines.

Perspectives

Au cours des derniers mois, nous avons assisté à la plus forte érosion des actions depuis la grande récession de 2008.  La plupart des marchés boursiers occidentaux demeurent en territoire baissier, car les banques centrales et les gouvernements peinent à surmonter le choc de la crise de la COVID-19 et à apaiser les turbulences économiques et politiques qu’elle a engendrées.  Il arrive souvent que certains titres prennent la tête du marché en période de crise, et même si la Chine a été le berceau de l’éclosion, elle continue de mieux résister à la tempête que les États-Unis. Le risque lié aux actions demeure élevé et le demeurera probablement dans un proche avenir, mais pour ceux qui cherchent de nouvelles occasions pour remplacer leurs placements, le ZCH pourrait être une option à envisager.