TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO

— en date du 30 juin 2020 —

Thank you for printing our content at https://www.bmoetfs.ca/fr/trade-tips/in-turbulent-markets-defence-is-the-best-offence/.

Mieux vaut jouer défensif quand les marchés sont turbulents

Larry Berman

Mieux vaut jouer défensif quand les marchés sont turbulents

Aperçu
Étant donné que l’économie est arrivée en fin de cycle et que les marchés sont instables, investir dans des stratégies à revenu non traditionnelles dotées d’une volatilité globale plus faible et d’un rendement élevé est un excellent moyen d’améliorer le caractère défensif d’un portefeuille. Dans la plupart des régions du globe, les marchés financiers sont devenus dispendieux et les facteurs de risque ont augmenté, en particulier sous l’effet des craintes qu’inspire le coronavirus. Dans ce contexte, les conseillers devraient se tourner vers des stratégies attrayantes telles que le FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY) pour protéger les rendements de leurs clients et maintenir leur confiance à long terme dans le marché.

Précisions
FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY)

Avantages

  • Revenu plus élevé – utilisation de stratégies d’options pour dégager un rendement supplémentaire
  • Volatilité et risque réduits – corrélation plus restreinte avec les produits axés sur les actions et les titres à revenu fixe
  • Meilleure diversification – portefeuille plus équilibré et globalement supérieur
  • Efficience sur le plan fiscal – primes sur les options et croissance tirée des positions acheteur sur actions américaines imposées en tant que gains en capital
  • Exposition partielle au marché – stratégie dynamique et agile réagissant à la conjoncture des marchés (ne variant pas autant à la hausse et à la baisse)

Idée de placement
Les taux d’intérêt étant à leur plus bas niveau historique et tendant même à baisser encore, les investisseurs sont plus que jamais à la recherche de rendements. Dans pareil contexte, l’un des moyens de récolter de solides rendements consiste à se tourner vers les stratégies d’options. Le FNB ZPAY est conçu pour dénicher les meilleures actions de qualité supérieure sur le marché américain parmi les sociétés à grande capitalisation dont le bilan est sain et qui versent des dividendes. Il détient des positions vendeur sur des options d’achat et de vente d’actions de ces sociétés qui lui permettent de dégager un rendement de quelque 6 % (et plus). À titre de chef de file mondial des stratégies de FNB axées sur les options, BMO Gestion mondiale d’actifs utilise sa méthode réputée de superposition des options d’achat couvertes qui consiste à vendre des options d’achat en dehors du cours sur environ la moitié des actions afin d’obtenir des primes, et à conserver des positions acheteur sur l’autre moitié afin de conserver un potentiel de hausse (la répartition du portefeuille entre les actions et les options varie en fonction des fluctuations du marché). Le rendement supplémentaire dégagé par les primes fait office de protection contre les chutes de prix, ce qui réduit la volatilité. Il s’agit là d’une importante caractéristique, compte tenu des obstacles macroéconomiques qu’on voit poindre.

Le FNB ZPAY n’élimine pas les effets de toutes les baisses, mais la stratégie de superposition d’options permet de réduire substantiellement le risque, car le potentiel de hausse est plafonné lui aussi. L’objectif est de produire un rendement qui soit de 2,5 à 3 fois supérieur à celui de l’indice S&P 500. D’un point de vue défensif, cette combinaison est attrayante pour les clients qui souhaitent ajouter un facteur rassurant à leur portefeuille et en accroître le revenu. En cette période de fin de cycle et de faiblesse des taux d’intérêt, les stratégies alternatives constituent une solution pratique pour protéger les placements contre les risques à court terme tout en stimulant les rendements.

Enfin, le FNB ZPAY profite d’un traitement fiscal avantageux, car les primes sur les options sont imposées en tant que gains en capital, tout comme les distributions provenant des positions acheteur sur des actions américaines. 

ZPAY : un risque inférieur à celui du marché en général 

Feb-2020-L-Berman-graph.jpg#asset:3822

Source : Bloomberg, 28 février 2020

Perspectives
La croissance est menacée par le coronavirus et les investisseurs n’y étaient pas préparés, comme en témoignent les rapides dégagements des dernières semaines. Dans ce type de contexte, les clients peuvent vendre leurs placements et leur préférer les liquidités – mais le rendement sur les liquidités est nul. C’est pourquoi le FNB ZPAY constitue une meilleure solution pour bon nombre de Canadiens qui ont besoin d’un rendement supérieur pour soutenir leur style de vie.

Le cycle économique traîne en longueur, et les marchés sont habitués à ce que les corrections se résorbent en quelques semaines seulement. Mais le coronavirus – et les perturbations des chaînes d’approvisionnement qu’il entraîne dans le monde entier – pourrait entraver les marchés pendant des mois, surtout si des mesures de confinement plus restrictives sont prises. En réalité, l’incertitude l’emporte sur la durée; même la question de savoir si la réaction de la Réserve fédérale parviendra à soutenir l’économie est secondaire par rapport à la perplexité. La Chine représente aujourd’hui une part bien plus importante de la croissance mondiale que lors de l’épidémie de SRAS. Le FNB ZPAY n’est pas un substitut à un portefeuille de titres à revenu fixe, puisque ses titres restent exposés au marché des actions, mais il apporte la tranquillité d’esprit recherchée par les investisseurs réfractaires au risque qui souhaitent obtenir un rendement stable, et ce, dans toutes les conjonctures.

Larry Berman

Mieux vaut jouer défensif quand les marchés sont turbulents

Aperçu
Étant donné que l’économie est arrivée en fin de cycle et que les marchés sont instables, investir dans des stratégies à revenu non traditionnelles dotées d’une volatilité globale plus faible et d’un rendement élevé est un excellent moyen d’améliorer le caractère défensif d’un portefeuille. Dans la plupart des régions du globe, les marchés financiers sont devenus dispendieux et les facteurs de risque ont augmenté, en particulier sous l’effet des craintes qu’inspire le coronavirus. Dans ce contexte, les conseillers devraient se tourner vers des stratégies attrayantes telles que le FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY) pour protéger les rendements de leurs clients et maintenir leur confiance à long terme dans le marché.

Précisions
FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY)

Avantages

  • Revenu plus élevé – utilisation de stratégies d’options pour dégager un rendement supplémentaire
  • Volatilité et risque réduits – corrélation plus restreinte avec les produits axés sur les actions et les titres à revenu fixe
  • Meilleure diversification – portefeuille plus équilibré et globalement supérieur
  • Efficience sur le plan fiscal – primes sur les options et croissance tirée des positions acheteur sur actions américaines imposées en tant que gains en capital
  • Exposition partielle au marché – stratégie dynamique et agile réagissant à la conjoncture des marchés (ne variant pas autant à la hausse et à la baisse)

Idée de placement
Les taux d’intérêt étant à leur plus bas niveau historique et tendant même à baisser encore, les investisseurs sont plus que jamais à la recherche de rendements. Dans pareil contexte, l’un des moyens de récolter de solides rendements consiste à se tourner vers les stratégies d’options. Le FNB ZPAY est conçu pour dénicher les meilleures actions de qualité supérieure sur le marché américain parmi les sociétés à grande capitalisation dont le bilan est sain et qui versent des dividendes. Il détient des positions vendeur sur des options d’achat et de vente d’actions de ces sociétés qui lui permettent de dégager un rendement de quelque 6 % (et plus). À titre de chef de file mondial des stratégies de FNB axées sur les options, BMO Gestion mondiale d’actifs utilise sa méthode réputée de superposition des options d’achat couvertes qui consiste à vendre des options d’achat en dehors du cours sur environ la moitié des actions afin d’obtenir des primes, et à conserver des positions acheteur sur l’autre moitié afin de conserver un potentiel de hausse (la répartition du portefeuille entre les actions et les options varie en fonction des fluctuations du marché). Le rendement supplémentaire dégagé par les primes fait office de protection contre les chutes de prix, ce qui réduit la volatilité. Il s’agit là d’une importante caractéristique, compte tenu des obstacles macroéconomiques qu’on voit poindre.

Le FNB ZPAY n’élimine pas les effets de toutes les baisses, mais la stratégie de superposition d’options permet de réduire substantiellement le risque, car le potentiel de hausse est plafonné lui aussi. L’objectif est de produire un rendement qui soit de 2,5 à 3 fois supérieur à celui de l’indice S&P 500. D’un point de vue défensif, cette combinaison est attrayante pour les clients qui souhaitent ajouter un facteur rassurant à leur portefeuille et en accroître le revenu. En cette période de fin de cycle et de faiblesse des taux d’intérêt, les stratégies alternatives constituent une solution pratique pour protéger les placements contre les risques à court terme tout en stimulant les rendements.

Enfin, le FNB ZPAY profite d’un traitement fiscal avantageux, car les primes sur les options sont imposées en tant que gains en capital, tout comme les distributions provenant des positions acheteur sur des actions américaines. 

ZPAY : un risque inférieur à celui du marché en général 

Feb-2020-L-Berman-graph.jpg#asset:3822

Source : Bloomberg, 28 février 2020

Perspectives
La croissance est menacée par le coronavirus et les investisseurs n’y étaient pas préparés, comme en témoignent les rapides dégagements des dernières semaines. Dans ce type de contexte, les clients peuvent vendre leurs placements et leur préférer les liquidités – mais le rendement sur les liquidités est nul. C’est pourquoi le FNB ZPAY constitue une meilleure solution pour bon nombre de Canadiens qui ont besoin d’un rendement supérieur pour soutenir leur style de vie.

Le cycle économique traîne en longueur, et les marchés sont habitués à ce que les corrections se résorbent en quelques semaines seulement. Mais le coronavirus – et les perturbations des chaînes d’approvisionnement qu’il entraîne dans le monde entier – pourrait entraver les marchés pendant des mois, surtout si des mesures de confinement plus restrictives sont prises. En réalité, l’incertitude l’emporte sur la durée; même la question de savoir si la réaction de la Réserve fédérale parviendra à soutenir l’économie est secondaire par rapport à la perplexité. La Chine représente aujourd’hui une part bien plus importante de la croissance mondiale que lors de l’épidémie de SRAS. Le FNB ZPAY n’est pas un substitut à un portefeuille de titres à revenu fixe, puisque ses titres restent exposés au marché des actions, mais il apporte la tranquillité d’esprit recherchée par les investisseurs réfractaires au risque qui souhaitent obtenir un rendement stable, et ce, dans toutes les conjonctures.