TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO

— en date du 31 août 2019 —

Thank you for printing our content at https://www.bmoetfs.ca/fr/trade-tips/metals-for-a-good-time-not-a-long-time/.

Les métaux au bon moment, mais pas longtemps

Keith Richards

Les métaux au bon moment, mais pas longtemps

Fiche éclair
La combinaison du ralentissement économique potentiel aux États-Unis et de la vigueur du dollar américain a fait s’effondrer le secteur des métaux de base jusqu’à des niveaux extrêmes. Le secteur semble mûr pour une forte reprise à contre-courant. En conséquence, les investisseurs peuvent ajouter une composante de titres du secteur des métaux dans leurs portefeuilles au moyen d’une exposition directe aux produits de base ou à un FNB de producteurs ou de minières, comme le ZMT.

Précisions
FINB BMO équipondéré métaux de base mondiaux, couvert en dollars canadiens (symbole : ZMT)

Avantages
Rendements à court terme. Couvert contre des rendements décevants du marché.

Idée de placement – Acheter des titres en baisse
Le pessimisme excessif du point de vue macroéconomique a fait plonger les produits de base ainsi que les minières et les producteurs jusqu’à des niveaux intenables. Vous pouvez investir dans le secteur des métaux de base au moyen de deux types de FNB : avec des titres de producteurs/minières de métaux de base, comme le ZMT, ou avec une exposition directe aux produits de base, comme l’Invesco DB Based Metals Fund (symbole : DBB). Vous pouvez aussi sélectionner des métaux importants dans l’indice, comme le cuivre ou des sociétés du secteur.

À ValueTrend, nous avons conservé une position longue sur le ZMT pendant plusieurs semaines, puisqu’il semblait avoir rebondi de son niveau de soutien à 40 $. Les titres survendus ont tendance à rebondir du niveau de soutien, créant ainsi une occasion idéale pour ceux qui aiment jouer à court terme et à contre-courant. Les investisseurs devraient se souvenir qu’il s’agit d’une opération à relativement court terme et non d’un placement à long terme. Par conséquent, nous prévoyons de vendre le ZMT au moment où il atteindra ou dépassera 46 $ par action. Nous avons choisi 48 $ comme limite supérieure de notre cible de vente.

Évidemment, cette opération ne peut pas attirer les investisseurs prudents. Il est possible que le niveau de soutien ne se maintienne pas à ces deux positions. Cela dit, une stratégie stricte de minimisation des pertes devrait être en place, au cas où le niveau de soutien est rompu pendant plus de quelques jours. 

Keith-Richards-July-2019-Graph-FR.png#asset:3001

Source : stockcharts.com.

Perspectives
Pour le ZMT, le côté le plus sûr de l’opération est inférieur à 48 $. Je ne veux pas dire que le ZMT ne peut pas aller plus haut, puisqu’il est possible que la reprise dépasse notre cible si l’économie reste vigoureuse et si le conflit commercial avec la Chine est résolu. Cependant, cette opération en particulier est très rapide, mais risquée. Nous avons acheté le ZMT il y a quelques mois, l’avons vendu à 46,50 $ et racheté à 41 $ – nous cherchons dorénavant à le revendre avec un gain de 5 % à 8 %. 

Keith Richards

Les métaux au bon moment, mais pas longtemps

Fiche éclair
La combinaison du ralentissement économique potentiel aux États-Unis et de la vigueur du dollar américain a fait s’effondrer le secteur des métaux de base jusqu’à des niveaux extrêmes. Le secteur semble mûr pour une forte reprise à contre-courant. En conséquence, les investisseurs peuvent ajouter une composante de titres du secteur des métaux dans leurs portefeuilles au moyen d’une exposition directe aux produits de base ou à un FNB de producteurs ou de minières, comme le ZMT.

Précisions
FINB BMO équipondéré métaux de base mondiaux, couvert en dollars canadiens (symbole : ZMT)

Avantages
Rendements à court terme. Couvert contre des rendements décevants du marché.

Idée de placement – Acheter des titres en baisse
Le pessimisme excessif du point de vue macroéconomique a fait plonger les produits de base ainsi que les minières et les producteurs jusqu’à des niveaux intenables. Vous pouvez investir dans le secteur des métaux de base au moyen de deux types de FNB : avec des titres de producteurs/minières de métaux de base, comme le ZMT, ou avec une exposition directe aux produits de base, comme l’Invesco DB Based Metals Fund (symbole : DBB). Vous pouvez aussi sélectionner des métaux importants dans l’indice, comme le cuivre ou des sociétés du secteur.

À ValueTrend, nous avons conservé une position longue sur le ZMT pendant plusieurs semaines, puisqu’il semblait avoir rebondi de son niveau de soutien à 40 $. Les titres survendus ont tendance à rebondir du niveau de soutien, créant ainsi une occasion idéale pour ceux qui aiment jouer à court terme et à contre-courant. Les investisseurs devraient se souvenir qu’il s’agit d’une opération à relativement court terme et non d’un placement à long terme. Par conséquent, nous prévoyons de vendre le ZMT au moment où il atteindra ou dépassera 46 $ par action. Nous avons choisi 48 $ comme limite supérieure de notre cible de vente.

Évidemment, cette opération ne peut pas attirer les investisseurs prudents. Il est possible que le niveau de soutien ne se maintienne pas à ces deux positions. Cela dit, une stratégie stricte de minimisation des pertes devrait être en place, au cas où le niveau de soutien est rompu pendant plus de quelques jours. 

Keith-Richards-July-2019-Graph-FR.png#asset:3001

Source : stockcharts.com.

Perspectives
Pour le ZMT, le côté le plus sûr de l’opération est inférieur à 48 $. Je ne veux pas dire que le ZMT ne peut pas aller plus haut, puisqu’il est possible que la reprise dépasse notre cible si l’économie reste vigoureuse et si le conflit commercial avec la Chine est résolu. Cependant, cette opération en particulier est très rapide, mais risquée. Nous avons acheté le ZMT il y a quelques mois, l’avons vendu à 46,50 $ et racheté à 41 $ – nous cherchons dorénavant à le revendre avec un gain de 5 % à 8 %.