TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO

— en date du 30 novembre 2018 —

Thank you for printing our content at https://www.bmoetfs.ca/fr/trade-tips/when-will-gold-shine-like-gold/.

Quand l’or brillera-t-il comme de l’or?

Larry Berman

Quand l’or brillera-t-il comme de l’or?

Aperçu
Que ce soit à titre de placement axé sur la valeur ou pour obtenir une croissance à prix raisonnable, les actions aurifères constituent un investissement attrayant. Fondamentalement, leurs valorisations sont à des creux de plusieurs décennies, ce qui est, tactiquement, fort intéressant comme valeur refuge.

Renseignements
FINB BMO équipondéré aurifères mondiales (symbole : ZGD)
FINB BMO petites aurifères (symbole : ZJG)

Avantages

  • Je ne suis pas un acheteur d’or et je ne crois pas que ce métal devrait systématiquement faire partie d’un portefeuille. Il s’agit cependant d’une catégorie d’actif faiblement ou négativement corrélée à tout, ce qui la rend attrayante lors de la construction d’un portefeuille.
  • La volatilité est élevée et les placements tactiques doivent être de bonne qualité si l’on veut obtenir un rapport rendement/risque intéressant.

Idée de placement
Jusqu’à tout récemment, l’or et les actions aurifères étaient durement malmenés en 2018. Souvent, les politiques économiques draconiennes aux États-Unis et les hausses de taux d’intérêt sont les facteurs qui nuisent le plus à l’or. Alors que la Réserve fédérale se rapprocherait de sa dernière augmentation de taux prévue en 2019, d’autres banques centrales n’ont même pas commencé à lui emboîter le pas. Le Japon, l’Europe et la Chine, en particulier, sont en mode assouplissement depuis des années. Cette situation pourrait changer en 2019, lorsque l’Allemagne prendra les rênes de la Banque centrale européenne en octobre, et que, au Japon, la politique économique musclée du gouvernement Abe axée sur les réformes et maintenant sur l’immigration évoluera de manière à mettre un terme à la politique de taux d’intérêt négatifs.

La faiblesse du dollar est favorable à l’or, tout comme la possibilité d’une récession aux États-Unis, alors que la courbe des taux et l’expansion du crédit s’inversent, faisant éclater la bulle de liquidité qui sous-tend les marchés des actifs. Selon nos modèles de risque/rendement, les actions aurifères se rapprocheraient des sommets des dernières années, offrant un potentiel de gains allant de 30 % à 40 % et un très faible risque de baisse, étant donné l’énorme valeur intrinsèque des valorisations, qui sont à un creux de 35 ans.

L’étalon-or pourrait faire un retour dans les 25 prochaines années, puisque les banques centrales auront recours à la monétisation de la dette de façon plus permanente lors de la prochaine récession et de celles qui suivront. Bien que notre recommandation plutôt tactique prévoie des gains de 30 % à 40 % d’ici la fin de 2019, il pourrait s’agir d’une tendance susceptible de durer 10 ans ou plus. Voilà une perspective prometteuse du point de vue de la valeur ou de la croissance à prix raisonnable.

Nov-2018-L.-Berman-Graph.png#asset:1809

Perspectives
Depuis le Brexit, en juin 2016, les actions aurifères accusent un retard d’environ 50 % sur les actions mondiales. Il ne faudrait récupérer qu’une partie de ce retard lorsque l’AVERSION POUR LE RISQUE sera de retour, ce qui se produira souvent à l’avenir. De plus, il est fort probable qu’un Brexit 2.0 survienne. Songez à acheter lors des périodes de morosité qui surviendront dans les prochains mois. Il s’agit de loin du secteur le plus surpondéré dans nos trois fonds*.

Ajoutez des actions aurifères à votre portefeuille. Elles vous aideront à dormir un peu mieux la nuit.

 

* Le Fonds FNB mondial de croissance gestion tactique BMO, le Fonds FNB dividendes gestion tactique BMO et le Fonds FNB équilibré gestion tactique BMO. Pour prendre connaissance des commentaires sur le troisième trimestre au 30 septembre 2018, cliquez ici.

Larry Berman

Quand l’or brillera-t-il comme de l’or?

Aperçu
Que ce soit à titre de placement axé sur la valeur ou pour obtenir une croissance à prix raisonnable, les actions aurifères constituent un investissement attrayant. Fondamentalement, leurs valorisations sont à des creux de plusieurs décennies, ce qui est, tactiquement, fort intéressant comme valeur refuge.

Renseignements
FINB BMO équipondéré aurifères mondiales (symbole : ZGD)
FINB BMO petites aurifères (symbole : ZJG)

Avantages

  • Je ne suis pas un acheteur d’or et je ne crois pas que ce métal devrait systématiquement faire partie d’un portefeuille. Il s’agit cependant d’une catégorie d’actif faiblement ou négativement corrélée à tout, ce qui la rend attrayante lors de la construction d’un portefeuille.
  • La volatilité est élevée et les placements tactiques doivent être de bonne qualité si l’on veut obtenir un rapport rendement/risque intéressant.

Idée de placement
Jusqu’à tout récemment, l’or et les actions aurifères étaient durement malmenés en 2018. Souvent, les politiques économiques draconiennes aux États-Unis et les hausses de taux d’intérêt sont les facteurs qui nuisent le plus à l’or. Alors que la Réserve fédérale se rapprocherait de sa dernière augmentation de taux prévue en 2019, d’autres banques centrales n’ont même pas commencé à lui emboîter le pas. Le Japon, l’Europe et la Chine, en particulier, sont en mode assouplissement depuis des années. Cette situation pourrait changer en 2019, lorsque l’Allemagne prendra les rênes de la Banque centrale européenne en octobre, et que, au Japon, la politique économique musclée du gouvernement Abe axée sur les réformes et maintenant sur l’immigration évoluera de manière à mettre un terme à la politique de taux d’intérêt négatifs.

La faiblesse du dollar est favorable à l’or, tout comme la possibilité d’une récession aux États-Unis, alors que la courbe des taux et l’expansion du crédit s’inversent, faisant éclater la bulle de liquidité qui sous-tend les marchés des actifs. Selon nos modèles de risque/rendement, les actions aurifères se rapprocheraient des sommets des dernières années, offrant un potentiel de gains allant de 30 % à 40 % et un très faible risque de baisse, étant donné l’énorme valeur intrinsèque des valorisations, qui sont à un creux de 35 ans.

L’étalon-or pourrait faire un retour dans les 25 prochaines années, puisque les banques centrales auront recours à la monétisation de la dette de façon plus permanente lors de la prochaine récession et de celles qui suivront. Bien que notre recommandation plutôt tactique prévoie des gains de 30 % à 40 % d’ici la fin de 2019, il pourrait s’agir d’une tendance susceptible de durer 10 ans ou plus. Voilà une perspective prometteuse du point de vue de la valeur ou de la croissance à prix raisonnable.

Nov-2018-L.-Berman-Graph.png#asset:1809

Perspectives
Depuis le Brexit, en juin 2016, les actions aurifères accusent un retard d’environ 50 % sur les actions mondiales. Il ne faudrait récupérer qu’une partie de ce retard lorsque l’AVERSION POUR LE RISQUE sera de retour, ce qui se produira souvent à l’avenir. De plus, il est fort probable qu’un Brexit 2.0 survienne. Songez à acheter lors des périodes de morosité qui surviendront dans les prochains mois. Il s’agit de loin du secteur le plus surpondéré dans nos trois fonds*.

Ajoutez des actions aurifères à votre portefeuille. Elles vous aideront à dormir un peu mieux la nuit.

 

* Le Fonds FNB mondial de croissance gestion tactique BMO, le Fonds FNB dividendes gestion tactique BMO et le Fonds FNB équilibré gestion tactique BMO. Pour prendre connaissance des commentaires sur le troisième trimestre au 30 septembre 2018, cliquez ici.