TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO

— en date du 30 juin 2020 —

Thank you for printing our content at https://www.bmoetfs.ca/fr/trade-tips/zpay-bmo-premium-yield-looking-beyond-standard-stock-and-bond-exposure/.

ZPAY– FNB BMO à rendement bonifié : regarder au-delà de l’exposition traditionnelle aux actions et aux obligations

Matt Carvalho

ZPAY– FNB BMO à rendement bonifié : regarder au-delà de l’exposition traditionnelle aux actions et aux obligations

Aperçu

Les marchés boursiers ont récupéré la majeure partie de leurs pertes depuis le début de l’année, tandis que les taux obligataires ont atteint de nouveaux creux. Où les investisseurs peuvent-ils trouver un placement qui n’évolue pas exactement comme les actions ou les obligations? En tant que placement non traditionnel, nous avons examiné le FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY).

Détails

FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY)

Avantages

Réduction des risques liés à l’exposition aux actions ET accès à des rendements corrigés de l’impôt plus élevés que ceux des titres à revenu fixe traditionnels.

Idée de placement

Cette stratégie investit environ le tiers de ses actifs dans un portefeuille de titres américains à grande capitalisation, qui ont généralement des revenus plus stables et des bilans de meilleure qualité que l’ensemble du marché. Le rendement est généré par la vente d’options d’achat couvertes et d’options de vente sur les positions cibles détenues.

La possibilité de dégager un certain rendement boursier, tout en produisant un revenu fiscalement avantageux grâce aux primes sur options qui sont généralement considérées comme des gains en capital, est intéressante.

Après avoir investi de petits montants dans des actions privilégiés, les gestionnaires sont obligés d’acheter lorsque le cours des actions baisse (et que les options de vente sont exercées), ou de vendre après des gains importants (et l’exercice des options d’achat sur les placements détenus), ce qui crée apparemment une méthode reproductible d’achat à la baisse et de vente à la hausse.

Le début de 2020 a été un test considérable pour toutes les stratégies de fonds; le ZPAY a encaissé un recul nettement plus faible que celui de l’indice S&P/TSX 60 tout en participant à la reprise enregistrée durant la période présentée dans le tableau ci-dessous. 

July-2020-matt-carvalho-chart-FR.jpg#asset:4399

Source : Morningstar Direct, 2020. ZPAY, date de création ;: 15 janvier 2020. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs.

Nous nous attendons à ce que la volatilité reste élevée jusqu’à la fin de l’année, ce dont la stratégie profite en augmentant les primes des options qu’elle vend. Si les marchés font du surplace pendant le deuxième semestre de l’année, le taux de rendement de 6 %1 du fonds pourrait s’avérer important pour le rendement total d’un investisseur.

Une telle stratégie pourrait être une solution de rechange aux positions en actions et en obligations de base que nos clients détiennent déjà. De plus, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles stratégies permettant de renforcer les portefeuilles dans divers contextes de placement.

Perspectives

Cette année, le repli et la reprise subséquente des marchés boursiers ont été inédits. Les inquiétudes suscitées par le virus à l’échelle du globe et l’incertitude politique aux États-Unis devraient persister pendant la plus grande partie de 2020; par conséquent, les responsables de la répartition de l’actif ont un choix difficile à faire concernant la pondération des portefeuilles. Dans ce contexte, des stratégies comme le ZPAY pourraient être attrayantes, en particulier pour les investisseurs qui cherchent à atténuer le risque lié aux actions sans augmenter leur exposition à des obligations dont le taux de rendement est extrêmement faible.

 

1 Morningstar Direct, rendement annualisé des distributions au 22 juin 2020.

Matt Carvalho

ZPAY– FNB BMO à rendement bonifié : regarder au-delà de l’exposition traditionnelle aux actions et aux obligations

Aperçu

Les marchés boursiers ont récupéré la majeure partie de leurs pertes depuis le début de l’année, tandis que les taux obligataires ont atteint de nouveaux creux. Où les investisseurs peuvent-ils trouver un placement qui n’évolue pas exactement comme les actions ou les obligations? En tant que placement non traditionnel, nous avons examiné le FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY).

Détails

FNB BMO à rendement bonifié (symbole : ZPAY)

Avantages

Réduction des risques liés à l’exposition aux actions ET accès à des rendements corrigés de l’impôt plus élevés que ceux des titres à revenu fixe traditionnels.

Idée de placement

Cette stratégie investit environ le tiers de ses actifs dans un portefeuille de titres américains à grande capitalisation, qui ont généralement des revenus plus stables et des bilans de meilleure qualité que l’ensemble du marché. Le rendement est généré par la vente d’options d’achat couvertes et d’options de vente sur les positions cibles détenues.

La possibilité de dégager un certain rendement boursier, tout en produisant un revenu fiscalement avantageux grâce aux primes sur options qui sont généralement considérées comme des gains en capital, est intéressante.

Après avoir investi de petits montants dans des actions privilégiés, les gestionnaires sont obligés d’acheter lorsque le cours des actions baisse (et que les options de vente sont exercées), ou de vendre après des gains importants (et l’exercice des options d’achat sur les placements détenus), ce qui crée apparemment une méthode reproductible d’achat à la baisse et de vente à la hausse.

Le début de 2020 a été un test considérable pour toutes les stratégies de fonds; le ZPAY a encaissé un recul nettement plus faible que celui de l’indice S&P/TSX 60 tout en participant à la reprise enregistrée durant la période présentée dans le tableau ci-dessous. 

July-2020-matt-carvalho-chart-FR.jpg#asset:4399

Source : Morningstar Direct, 2020. ZPAY, date de création ;: 15 janvier 2020. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs.

Nous nous attendons à ce que la volatilité reste élevée jusqu’à la fin de l’année, ce dont la stratégie profite en augmentant les primes des options qu’elle vend. Si les marchés font du surplace pendant le deuxième semestre de l’année, le taux de rendement de 6 %1 du fonds pourrait s’avérer important pour le rendement total d’un investisseur.

Une telle stratégie pourrait être une solution de rechange aux positions en actions et en obligations de base que nos clients détiennent déjà. De plus, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles stratégies permettant de renforcer les portefeuilles dans divers contextes de placement.

Perspectives

Cette année, le repli et la reprise subséquente des marchés boursiers ont été inédits. Les inquiétudes suscitées par le virus à l’échelle du globe et l’incertitude politique aux États-Unis devraient persister pendant la plus grande partie de 2020; par conséquent, les responsables de la répartition de l’actif ont un choix difficile à faire concernant la pondération des portefeuilles. Dans ce contexte, des stratégies comme le ZPAY pourraient être attrayantes, en particulier pour les investisseurs qui cherchent à atténuer le risque lié aux actions sans augmenter leur exposition à des obligations dont le taux de rendement est extrêmement faible.

 

1 Morningstar Direct, rendement annualisé des distributions au 22 juin 2020.