TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO

Thank you for printing our content at https://www.bmoetfs.ca/fr/trade-tips/zuh-access-to-the-booming-u-s-healthcare-sector.

ZUH : un accès au secteur florissant des soins de santé aux États-Unis

Mirza Ali Shakir

ZUH : un accès au secteur florissant des soins de santé aux États-Unis

La COVID-19 a touché durement le secteur des soins de santé aux États-Unis, mais les campagnes de vaccination ont permis à ce secteur de se redresser fortement. La pandémie a également accéléré l’adoption des vaccins à ARNm et l’utilisation de la télémédecine et des technologies connexes. Grâce à la télémédecine, l’éventail des services de soins de santé s’est élargi au-delà des capacités physiques du secteur.

Nous croyons qu’en plus des avantages de l’innovation, les tendances à long terme et les politiques favorables renforcent les perspectives à long terme du secteur des soins de santé aux États-Unis.


Données démographiques : une population vieillissante

La population des États-Unis vieillit : 16 % des habitants ont plus de 65 ans, et ce segment en forte croissance devrait atteindre 23 % d’ici 2060.1 L’espérance de vie augmente également. Ces tendances favorisent fortement le secteur des soins de santé, qui devrait connaître une croissance organique. La demande accrue devrait servir de catalyseur de l’accroissement du nombre d’hôpitaux, de produits de santé et de produits pharmaceutiques.

Le FINB BMO équipondéré américain de la santé couvert en dollars canadiens (symbole : ZUH) a investi 75 % de l’actif total dans les sous-secteurs des produits de soins de santé, des services de soins de santé et des produits pharmaceutiques. Il est donc bien positionné pour tirer parti des tendances à long terme. La nature équipondérée de ces FNB assure une exposition constante de 70 % à 80 % aux changements démographiques favorables.


Le programme « Build Back Better » : élargissement de la couverture d’assurance maladie

Le président des États-Unis, Joe Biden, a fait de la couverture des soins de santé un élément clé de son programme « Build Back Better ».2 Ce programme propose de meilleurs crédits d’impôt pour réduire les primes, ce qui aidera des millions d’Américains à s’inscrire à la couverture dans le cadre de l’Affordable Care Act (ACA).

On estime que quatre millions de personnes sont admissibles aux nouveaux crédits d’impôt. Le 15 août 2021, 2,5 millions de personnes s’étaient déjà inscrites à la couverture élargie3. Ce grand nombre d’inscriptions permettra au gouvernement de subventionner indirectement les dépenses en soins de santé, ce qui stimulera l’ensemble du secteur. Autrement dit, il mettra en place des mesures de relance budgétaire.


Innovation : obtenir plus avec moins

La technologie de l’ARNm n’a pas été mise au point du jour au lendemain. Il a fallu plus de 20 ans pour que la technologie derrière les vaccins contre la COVID-19 porte ses fruits. L’ARNm n’est que l’une des nombreuses innovations biologiques qui deviennent de plus en plus abordables. Le coût de certaines techniques, comme le séquençage du génome, est passé de plusieurs millions de dollars à des centaines de dollars au cours des dernières années.4 Le développement de traitements nouveaux et abordables serait une bénédiction pour le secteur et aiderait les gens à vivre plus longtemps, ce qui renforce davantage les facteurs démographiques favorables.

Par conséquent, l’arrivée et l’adoption de nouvelles technologies permettront aux entreprises du secteur de la biotechnologie de prospérer. Le FINB BMO équipondéré américain de la santé couvert en dollars canadiens (symbole : ZUH) investit 22 % de son actif dans le sous-secteur de la biotechnologie5, qui est prêt à prendre de l’expansion et à créer un effet d’entraînement positif sur les soins de santé aux États-Unis.


Investir dans les soins de santé aux États-Unis par l’intermédiaire du ZUH

La structure équipondérée du ZUH offre une meilleure diversification que le fonds équivalent pondéré en fonction du marché. Le fonds pondéré en fonction du marché répartit l’actif selon la fluctuation des cours, tandis que le ZUH s’en tient aux seuils établis. De cette façon, le FNB équipondéré évite les risques inhérents à l’entreprise et il est donc mieux diversifié. En fait, le ZUH a surpassé l’indice Healthcare Select Sector (IXVTR) pondéré en fonction du marché au cours des trois dernières années.


Rendements du ZUH par rapport à l’indice Healthcare Select Sector pondéré en fonction du marché


Source : Bloomberg; données au 13 octobre 2021.


Un examen plus approfondi des composantes du ZUH et de l’indice Healthcare Select Sector basé sur le S&P 500 met également en lumière le risque de concentration de la stratégie pondérée en fonction du marché.


ZUH – FINB BMO équipondéré américain de la santé couvert en dollars canadiens

Nom Sous-secteur Pondération
Molina Healthcare Inc Services de soins de santé 1,52 %
Merck & Co. Inc Produits pharmaceutiques 1,48 %
Alnylam Pharmaceuticals Inc Produits pharmaceutiques 1,48 %
Seagen Inc Services de soins de santé 1,48 %
Anthem Inc Services de soins de santé 1,44 %
Cinq principaux titres 7,40 %

Indice Healthcare Select Sector (indice S&P 500 Soins de santé)

Nom Sous-secteur Pondération
Johnson & Johnson Produits pharmaceutiques 8,69 %
UnitedHealth Group Inc Services de soins de santé 7,96 %
Pfizer Inc Produits pharmaceutiques 4,91 %
Thermo Fisher Scientific Produits de soins de santé 4,74 %
Abbott Laboratories Produits de soins de santé 4,35 %
Cinq principaux titres 30,65 %

Source : Bloomberg; données au 13 octobre 2021.


Comme le montre le graphique, le FNB pondéré en fonction du marché est concentré dans les cinq principaux titres. Le placement le plus important, Johnson et Johnson, pèse plus que les cinq principaux placements du ZUH, dans l’ensemble. Pour les investisseurs qui recherchent une exposition à l’ensemble du secteur, l’approche équipondérée est plus représentative.


Tenir compte de tous les aspects

La population vieillissante, l’amélioration de l’accès au moyen des plateformes virtuelles, l’élargissement des crédits d’impôt et les avancées en biotechnologie offrent des possibilités de placement uniques à long terme. Les investisseurs peuvent utiliser le ZUH pour obtenir facilement une exposition diversifiée au secteur des soins de santé aux États-Unis.




1 Lauren Medina, Shannon Sabo et Jonathan Vespa, « Living Longer:Historical and Projected Life Expectancy in the United States, 1960 to 2060 », United States Census Bureau, février 2020.

2 « FACT SHEET:Biden-⁠Harris Administration Lowers Health Care Costs », The White House, 10 août 2021.

3 Ibid.

4 « DNA Sequencing Costs: Data », National Human Genome Research Institute (NIH), 2020.

5 BMO Gestion mondiale d’actifs, au 13 octobre 2021.

Mirza Ali Shakir

ZUH : un accès au secteur florissant des soins de santé aux États-Unis

La COVID-19 a touché durement le secteur des soins de santé aux États-Unis, mais les campagnes de vaccination ont permis à ce secteur de se redresser fortement. La pandémie a également accéléré l’adoption des vaccins à ARNm et l’utilisation de la télémédecine et des technologies connexes. Grâce à la télémédecine, l’éventail des services de soins de santé s’est élargi au-delà des capacités physiques du secteur.

Nous croyons qu’en plus des avantages de l’innovation, les tendances à long terme et les politiques favorables renforcent les perspectives à long terme du secteur des soins de santé aux États-Unis.


Données démographiques : une population vieillissante

La population des États-Unis vieillit : 16 % des habitants ont plus de 65 ans, et ce segment en forte croissance devrait atteindre 23 % d’ici 2060.1 L’espérance de vie augmente également. Ces tendances favorisent fortement le secteur des soins de santé, qui devrait connaître une croissance organique. La demande accrue devrait servir de catalyseur de l’accroissement du nombre d’hôpitaux, de produits de santé et de produits pharmaceutiques.

Le FINB BMO équipondéré américain de la santé couvert en dollars canadiens (symbole : ZUH) a investi 75 % de l’actif total dans les sous-secteurs des produits de soins de santé, des services de soins de santé et des produits pharmaceutiques. Il est donc bien positionné pour tirer parti des tendances à long terme. La nature équipondérée de ces FNB assure une exposition constante de 70 % à 80 % aux changements démographiques favorables.


Le programme « Build Back Better » : élargissement de la couverture d’assurance maladie

Le président des États-Unis, Joe Biden, a fait de la couverture des soins de santé un élément clé de son programme « Build Back Better ».2 Ce programme propose de meilleurs crédits d’impôt pour réduire les primes, ce qui aidera des millions d’Américains à s’inscrire à la couverture dans le cadre de l’Affordable Care Act (ACA).

On estime que quatre millions de personnes sont admissibles aux nouveaux crédits d’impôt. Le 15 août 2021, 2,5 millions de personnes s’étaient déjà inscrites à la couverture élargie3. Ce grand nombre d’inscriptions permettra au gouvernement de subventionner indirectement les dépenses en soins de santé, ce qui stimulera l’ensemble du secteur. Autrement dit, il mettra en place des mesures de relance budgétaire.


Innovation : obtenir plus avec moins

La technologie de l’ARNm n’a pas été mise au point du jour au lendemain. Il a fallu plus de 20 ans pour que la technologie derrière les vaccins contre la COVID-19 porte ses fruits. L’ARNm n’est que l’une des nombreuses innovations biologiques qui deviennent de plus en plus abordables. Le coût de certaines techniques, comme le séquençage du génome, est passé de plusieurs millions de dollars à des centaines de dollars au cours des dernières années.4 Le développement de traitements nouveaux et abordables serait une bénédiction pour le secteur et aiderait les gens à vivre plus longtemps, ce qui renforce davantage les facteurs démographiques favorables.

Par conséquent, l’arrivée et l’adoption de nouvelles technologies permettront aux entreprises du secteur de la biotechnologie de prospérer. Le FINB BMO équipondéré américain de la santé couvert en dollars canadiens (symbole : ZUH) investit 22 % de son actif dans le sous-secteur de la biotechnologie5, qui est prêt à prendre de l’expansion et à créer un effet d’entraînement positif sur les soins de santé aux États-Unis.


Investir dans les soins de santé aux États-Unis par l’intermédiaire du ZUH

La structure équipondérée du ZUH offre une meilleure diversification que le fonds équivalent pondéré en fonction du marché. Le fonds pondéré en fonction du marché répartit l’actif selon la fluctuation des cours, tandis que le ZUH s’en tient aux seuils établis. De cette façon, le FNB équipondéré évite les risques inhérents à l’entreprise et il est donc mieux diversifié. En fait, le ZUH a surpassé l’indice Healthcare Select Sector (IXVTR) pondéré en fonction du marché au cours des trois dernières années.


Rendements du ZUH par rapport à l’indice Healthcare Select Sector pondéré en fonction du marché


Source : Bloomberg; données au 13 octobre 2021.


Un examen plus approfondi des composantes du ZUH et de l’indice Healthcare Select Sector basé sur le S&P 500 met également en lumière le risque de concentration de la stratégie pondérée en fonction du marché.


ZUH – FINB BMO équipondéré américain de la santé couvert en dollars canadiens

Nom Sous-secteur Pondération
Molina Healthcare Inc Services de soins de santé 1,52 %
Merck & Co. Inc Produits pharmaceutiques 1,48 %
Alnylam Pharmaceuticals Inc Produits pharmaceutiques 1,48 %
Seagen Inc Services de soins de santé 1,48 %
Anthem Inc Services de soins de santé 1,44 %
Cinq principaux titres 7,40 %

Indice Healthcare Select Sector (indice S&P 500 Soins de santé)

Nom Sous-secteur Pondération
Johnson & Johnson Produits pharmaceutiques 8,69 %
UnitedHealth Group Inc Services de soins de santé 7,96 %
Pfizer Inc Produits pharmaceutiques 4,91 %
Thermo Fisher Scientific Produits de soins de santé 4,74 %
Abbott Laboratories Produits de soins de santé 4,35 %
Cinq principaux titres 30,65 %

Source : Bloomberg; données au 13 octobre 2021.


Comme le montre le graphique, le FNB pondéré en fonction du marché est concentré dans les cinq principaux titres. Le placement le plus important, Johnson et Johnson, pèse plus que les cinq principaux placements du ZUH, dans l’ensemble. Pour les investisseurs qui recherchent une exposition à l’ensemble du secteur, l’approche équipondérée est plus représentative.


Tenir compte de tous les aspects

La population vieillissante, l’amélioration de l’accès au moyen des plateformes virtuelles, l’élargissement des crédits d’impôt et les avancées en biotechnologie offrent des possibilités de placement uniques à long terme. Les investisseurs peuvent utiliser le ZUH pour obtenir facilement une exposition diversifiée au secteur des soins de santé aux États-Unis.




1 Lauren Medina, Shannon Sabo et Jonathan Vespa, « Living Longer:Historical and Projected Life Expectancy in the United States, 1960 to 2060 », United States Census Bureau, février 2020.

2 « FACT SHEET:Biden-⁠Harris Administration Lowers Health Care Costs », The White House, 10 août 2021.

3 Ibid.

4 « DNA Sequencing Costs: Data », National Human Genome Research Institute (NIH), 2020.

5 BMO Gestion mondiale d’actifs, au 13 octobre 2021.

« » icon to trigger sliding panel Inscription

Restez informé!

Abonnez-vous aujourd'hui même au Bulletins électroniques hebdomedaires que BMO Gestion mondiale d’actifs envoie par courriel.

* Tous les champs sont obligatoires.

Merci d'avoir bien voulu vous abonner.

Le présent courriel est fourni à titre informatif seulement. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Les renseignements contenus dans le présent document ne doivent pas être considérés comme des conseils en placement ou en fiscalité. Les énoncés et les statistiques aux présentes proviennent d’une source jugée fiable, mais pourraient ne pas être exacts ou exhaustifs.

RÉSERVÉ À L’USAGE DES CONSEILLERS.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir les publications que vous avez choisies à l’adresse de courriel que vous avez fournie. Vous pouvez gérer votre abonnement à l’aide des liens que nous donnons dans nos courriels. Nous n’utiliserons votre adresse de courriel que pour vous faire parvenir les publications que vous nous avez demandées.